Candy Crush décryptage d’un phénomène de société

candy-crush

À peine la béta de Candy Crush était-elle sortie qu’elle avait déjà déchainé les passions auprès de joueurs mobiles assoiffés de nouveautés. Si le concept ne semble apporter aucune innovation majeure, Candy Crush a pourtant réussit l’exploit de rendre accro les personnes qui ne s’adonnent normalement pas aux jeux vidéo. À la vue de ces témoignages d’internautes qui déclarent ne plus pouvoir se passer du jeu, nous n’avons pu que tester la bête sucrée.

Du sucre et encore du sucre

On ne peut pas parler de Candy Crush sans faire mention de son design qui est assez… particulier. Dans ce jeu, la gourmandise se retrouve partout dans un monde où sucrerie et cirque sont combinés. Le mélange est étonnant, car il accroche tout de suite le joueur qui sera amusé par les couleurs annoncées. Celles-ci n’ont d’ailleurs rien à voir avec les jeux que l’on retrouve déjà sur le thème de la sucrerie. Les tons sont pétillants, clairs, parfois même très vite. On sent la recherche, et cela se confirme lorsqu’on se réfère aux animations du jeu.

candycrush-avis

Le but de Candy Crush est simple, car le joueur est chargé de mener une petite fille blonde dans son parcours vers on ne sait quel univers truffé de sucre. Dans cette aventure, vous aurez à passer plus de 2000 niveaux répartis en plusieurs étapes On notera d’ailleurs l’intégration d’un monde parallèle présenté comme le monde des songes, et où le joueur sera confronté à des épreuves plus ou moins difficiles.

Jouabilité et mode accro on

Dans Candy Crush, le niveau de difficulté augmente à mesure que le joueur avance. Alors qu’on croit avoir passé le pire, des challenges encore plus loufoques viennent mettre un terme à la joie. Et dire qu’aligner des bonbons pour les faire disparaitre semble si facile ! Avec ce jeu pour mobile, King nous montre que les jeux de puzzle peuvent être tout simplement démoniaques. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles Candy Crush est si addictif ! Le challenge rend littéralement fous les moins patients, et présente un réel défi aux plus combatifs.

Devenir accro ne tient qu’à un coup de doigt, et le jeu nous le fait bien comprendre. Une fois que vos mains entreront en contact avec l’écran, c’est fini ! Il est difficile de décrocher tant que le nombre de vies n’est pas épuisé ou que l’on s’empêche de les recharger en en achetant. À moins que vous ayez installé Con Man, vous serez totalement dépendant de ce jeu.

candy-crush-saga2-avis

Jeu gratuit ou immense complot marketing ?

Tout laisse penser que Candy Crush peut se jouer sans qu’on ait besoin de dépenser de l’argent. Alors oui, il est tout à fait possible de finir le jeu sans toucher à son portefeuille. Mais cela prend tout de même une éternité, et il y a fort à parier que vous jetterez votre smartphone par la fenêtre avant d’en voir le bout. Pour terminer le jeu vite et bien, il parait presque indispensable d’acheter de petits items ici et là. Des objets qui sont conçus pour « faciliter » le boulot, et parmi lesquels le joueur trouvera forcément des jauges de vies. Gratuit, vous avez dit ?